Randonnée à la Croix du Reculet

« L’histoire est un grand présent et pas seulement un passé. » (Alain)

 

Hello les sportif(ve)s !

Ca fait déjà quelques jours que je vous promets cet article sur ma randonnée dans le Jura. Roulement de tambooooouuuur… Le voici le voilà !

Bon je vous l’accorde, en soit, faire une randonnée, ça n’a rien de très fifou mais ça faisait vraiment super longtemps que je n’en avais pas fait (depuis mes jeunes années de Scoutisme il y a déjà 10 ans OHMYGOD > hé oui j’ai été Scout, ça vous en bouche un coin ?! héhé) et c’est quand même un moment super chouette et une bonne occasion de faire du sport pendant les vacances/le weekend en profitant de la nature et du calme avec sa famille/ses potes/son mec… ! En plus de ça, cette rando là était un peu spéciale pour moi, pour ma famille. C’était en quelque sorte notre petit pélerinage pour rendre hommage à nos ancêtres (héhé).

Un peu d’histoire :

LA CROIX du Reculet - 1892 forgée par François Nallet

LA CROIX du Reculet – 1892 forgée par François Nallet

Il y a 123 ans (oui quand même), en 1892 donc, mon arrière-arrière-arrière grand père François Nallet, Maréchal-ferrant de la ville de Thoiry (Jura, Ain 01), a forgé la Croix du Reculet dans son atelier (sa forge plus exactement mais ça faisait beaucoup de répétition du mot « forge »). En souvenir d’une révolution française arrassante et d’une défaite au goût amer, le curé du village a souhaité érigé cette croix (forgée à Thoiry puis montée à dos d’hommes au Reculet > ils étaient 4 et cette mini tour Eiffel pèse 1600kg quand même EASY) au sommet de cette montagne du Jura pour rendre hommage aux Chrétiens et leur redonner la foi (un peu comme Ophélie Winter – PARDON).

Plaque du centenaire de la Croix avec une petite citation d'Alain le philosophe

Plaque du centenaire de la Croix avec une petite citation d’Alain le philosophe

Mes parents ansi qu’un petit bout de ma famille sont montés fêter le centenaire de la croix en 1992. J’étais encore un petit bébé d’un an (ne calcule pas mon âge, je suis toujours un bébé). A l’époque, je suis montée à dos de papa (tout confort) et un peu en 4×4 aussi. Et forcément, je ne m’en souviens pas… Alors quand ma grande cousine nous a proposé d’organiser une cousinade à Thoiry et de se faire une expédition « Croix du reculet », j’ai sauté de joie ! Quoi de mieux qu’un WE culturel, sportif et en famille (avec mes cousines que je ne vois que trop peu) ? Nous voilà partis (6 mois plus tard) sac vissé sur le dos et chaussures aux pieds pour une randonnée de 4 heures (aller-retour), de 12km avec quelques 900 mètres de dénivelé.

Un peu de sport :

Comme je vous l’ai dit, ça faisait presque 10ans que je n’avais pas fait de randonnée. Et je peux vous dire que c’était vraiment super dur ! Je ne m’attendais pas à avoir autant de mal à grimper. Pour la petite histoire (ouais après je vous lâche avec l’histoire), le Reculet est le second plus haut sommet du Jura, dans l’Ain, en France. Il culmine à 1 718 mètres d’altitude. La randonnée est considérée comme « difficile » et en plus nous avons pris le chemin le plus dangereux (merci tonton). Donc en gros, c’était vraiment pas facile. La montée (comme la descente) sont très escarpées et le manque d’oxygène se fait vite ressentir en montant (dixit la parisienne). Heureusement j’étais super bien équipée (des chaussures neuves qui ne m’ont pas fait d’ampoules), un sac à dos avec des sangles super sexy (cf photo ci-dessous héhé), des batons indispensables dans la montée comme la descente et une équipe de choc avec moi !

Nous avons donc grimpé/escaladé la montagne pendant 1h50 pour arriver à la Croix. Une fois là bas, nous avons évidemment fait plein de photos en mode singes sur la Croix (chuuut) et on s’est fait le pique nique de l’année ! Je voulais faire un petit peu de yoga mais entre nous, je n’avais plus trop de force et j’étais trop pressée de resdecendre. La descente justement, était comme la montée : longue, difficile et escarpée. Nous avons mis autant de temps à descendre qu’à monter. Je me suis testée rapidement au trail (sans me faire une cheville VICTOIRE) et j’ai soutenu tant bien que mal tous ceux qui n’en pouvait plus (toute la famille donc). On a fini par s’en sortir et arriver en bas heureux, fatigués, soulagés et plutôt fiers de nous !

Quand je fais genre tout va bien alors que je suis en train de mourir avec Mona !​

Quand je fais genre tout va bien alors que je suis en train de mourir avec Mona !​

Partners in crime

Partners in crime

On a même vu plein de Chamois !

On a même vu plein de Chamois !

ON THE TOP OF THE WORLD !

ON THE TOP OF THE WORLD !

En bref, la rando ça ressemble un peu à ça : tu marches pendant des heures, tu transpires beaucoup, tu manges du saucisson et des chips, tu bois beaucoup d’eau (ou du vin pour les plus téméraires), tu te demande une bonne centaine de fois ce que tu fous là mais tu prends aussi de jolies photos, tu partages un chouette moment avec les gens qui t’accompagnent (et t’aident à grimper) et tu rigoles quand même pas mal !

On remet ça quand ?!

Pourquoi vous devez vous rendre à la Croix du Reculet :

– Pour rendre hommage à mon arrière (arrière-arrière) grand-père (héhé)
– Parce que c’est joli et qu’on a une vue imprenable sur : le Mont Blanc, le Lac Léman et Genève
– Parce que ça fouette les cuisses et les fesses
– Parce qu’on s’amuse bien et que ça renforce la solidarité
– Parce que vous êtes des curieux(ses)
– Parce que la montagne ça vous gagne !

Le mot de la fin : n’y mettez JAMAIS les pieds si vous avez le vertige !

Bisous et amour sur vous !

Aucun commentaire