C’est pas la taille qui compte !

You want a bikini body? Have a body, put a bikini!

Hello les sportif(ve)s !

Oui oui je sais, je vous promets un article depuis plusieurs jours et il a du mal à venir… Entre mes journées de boulot surchargées (qui a dit qu’on n’avait rien à faire en août ?!) et mes WE à droite et à gauche, je n’ai plus trop le temps de me poser pour vous écrire., et j’en suis navrée ! Et puis d’abord, je n’avais pas prévu de le faire ce soir, ni même sur ce sujet mais j’ai trouvé un peu de temps et j’ai surtout eu envie de réagir sur un article que j’ai lu aujourd’hui donc je me lance !

L’article en question a été publié dans les Inrocks et il traite d’un reportage à venir (courant 2016) sur l’industrie des mannequins plus size. Depuis plusieurs mois (années?), de nombreuses nouvelles venues font leur apparition sur le « marché » du mannequinat. Elles sont rondes, elles sont grandes, elles sont belles, radieuses, souriantes et en bonne santé. Le problème ? On les catalogue tout de suite comme des mannequins « plus size » et elles ne peuvent poser/défiler que pour certaines marques (très restreintes). Nombre d’entre elles se battent aujourd’hui pour ne plus être stigmatisées, pour être des « mannequins tout court » . Leur combat est juste et doit faire écho auprès de toutes les femmes (et tous les hommes aussi hein!). Mais pour changer les moeurs, et faire évoluer cette industrie qui nous met dans des cases qui ne nous ressemblent pas, il faudrait déjà commencer par changer la vision que nous avons de nous même et des autres, vous ne croyez pas ?

« Ce n’est pas le poids qui compte, mais le fait de se sentir bien et d’être en bonne santé. »

Qu’est-ce qui vous définit ? Est-ce la taille de votre pantalon ? Le poids affiché sur votre balance ? NON ! Est-ce que vous seriez vraiment plus heureuse dans un 38 ? Est-ce qu’il n’y a QUE CA qui cloche dans votre vie pour être totalement épanouie ? (si c’est le cas, vous avez beaucoup de chance). MAIS NON. Ce qui vous définit ce sont vos valeurs, c’est votre personnalité. Ce qui vous rend heureuse ce sont vos proches, vos loisirs, vos passions, votre métier peut être. Vous voyez, c’est tout, TOUT sauf le poids affiché sur votre balance, la taille sur l’étiquette de votre pantalon.

Personnellement, je fais un bon 40 après être montée jusqu’au 42 (OH LA LA). Je pense que je n’ai quasiment jamais porté de 36 (sauf peut être quand j’avais 12 ans) et ça fait LONGTEMPS que je ne suis pas rentrée dans un 38. Et croyez moi les filles, ce n’est pas ça qui m’empêche d’être épanouie, heureuse, active, dynamique, de fréquenter des hommes très séduisants et de me sentir (la plupart du temps) belle – oh la la mais t’as vu ça ? Elle OSE dire qu’elle se sent belle – OUI J’OSE !

Et parce qu’on devrait toutes oser se sentir belle, je partage avec vous les 5 trucs que j’ai mis / je mets en pratique (enfin j’essaye vraiment très fort) pour me sentir plus belle et plus épanouie :

1 – J’ai planqué ma balance

Non mais sans blague, c’est quoi cette manie de se peser toutes les semaines et de se taper des crises d’angoisse à la reprise de 300grammes ? Vous pensez que les autres le voit ? NON ! Alors rangez moi cette horrible balance qui en plus prend de la place dans votre salle de bain de 5m2 et arrêtez de vous peser. Votre balance n’est pas un indicateur de bien être, c’est la sensation de votre corps qui doit vous guider, pas les chiffres sur le cadran. J’ai arrêté de me peser et je le vis bien. Mais genre VRAIMENT BIEN !

2 – J’arrête de me comparer

C’est une manie ça aussi ! Tututututut les filles, je vous vois ruminer devant le ventre plat de votre collègue d’open space, baver devant les fesses de Beyoncé et pleurer devant la chute de rein de votre voisine de machine à la salle. Ca suffit maintenant ! Vous n’avez pas la même vie, les mêmes amis, le même job, la même famille, POURQUOI AVOIR LE MÊME CORPS ? Focalisez vous sur VOUS et sur VOS objectifs, vous n’en serez que plus sereine, si si je vous promets !

3 – Je me regarde avec le regard des autres

Votre meilleure copine n’arrête pas de vous dire que vos cheveux sont sublimes. Votre mec adore vos fesses bien rebondies et votre collègue aime beaucoup votre nouvelle tenue. ECOUTEZ LES ! Prenez du positif, acceptez les compliments et nourrissez votre égo avec (bon pas trop hein, ça va les chevilles ?!). Bref soyez plus indulgente avec vous même et apprenez à vous regarder à travers le regard (bienveillant) de votre entourage. Boosteur de moral assuré !

4. Je me focalise sur mon bien être et ma santé, j’écoute mon corps

Je connais plein de femmes qui font du 36, pèsent 50kg et ne se sentent pas bien dans leur corps ! Le bien être ne passe pas par des chiffres, il n’a rien de mathématique ! Il ne suffit pas de faire une petite taille et un poids « idéal » pour être heureux(se), sinon ça se saurait franchement ! Ecoutez vous et focalisez vous sur VOTRE bien être. Je refuse de faire un régime. Trop peur de me frustrer, de faire le yoyo et de tomber dans une spirale infernale. Mais depuis quelques temps, j’écoute de plus en plus mon corps, je m’arrête de manger quand je n’ai plus faim, je grignote des amandes quand mon ventre gargouille à 11h et je réfléchis à 2 fois avant de me gaver de Nutella. Bref, j’écoute mes envies, mon corps (tout en étant raisonnable bien sûr) et je me sens beaucoup plus légère !

5. J’arrête de me juger et je suis indulgente envers moi même

Enfin, et pour terminer, les filles par pitié arrêtez de vous juger. Nous ne sommes pas infaillibles, nous ne sommes pas parfaites et les autres non plus ne le sont pas. Ce sont tous ces défauts qui font notre personnalité. Cette maladresse qui attendrie, ce sourire franc qui charme, ces yeux malicieux qui envoûtent… Apprenez à capitaliser sur vos qualités et à accepter vos petits défauts. SOYEZ VOUS !

Et vous les filles ? Quels sont vos trucs pour vous sentir mieux et belle ? Est-ce que votre taille / poids est un gros problème pour vous ?

Julie, taille 40 épanouie !

1 commentaire

  • comment-avatar
    Laura 26 novembre 2015 (13 h 23 min)

    J’aurais pu écrire ces mots, je suis justement en train d’écrire un article sur les régimes. J’ai déjà trouvé le titre : « Les régimes, ça craint » 😀
    Bref, je me lève et je confirme, tu as raison raison raison!